Samsung teste le très attendu smartphone pliable qui fait office de tablette

Samsung poursuit dans sa lancée pour mettre au point son premier smartphone pliable

Samsung a testé le concept d’un smartphone pliable depuis des années maintenant. Certains d’entre vous se souviennent peut-être même de cette horrible vidéo promotionnelle qu’ils avaient publiée en 2014 et qui reposaient  sur leprédictions de Retour vers le futur II. Mais maintenant, nous pouvons enfin voir ce concept devenir une réalité matérielle dans ce qui aurait été surnommé le Samsung Galaxy X / Samsung Galaxy F, et qui fonctionnerait également comme une tablette.

« Lorsque nous livrons un téléphone pliable, il doit être vraiment significatif pour notre client, » annonce DJ Koh, le Président de Samsung Mobile.

Il continue en affirmant : « Si l’expérience utilisateur n’est pas à la hauteur de mes attentes, je ne souhaite pas livrer ce genre de produits ».

Koh n’a pas hésité à rejeter l’idée que ce sera simplement une autre nouveauté sur le marché, similaire à l’écran tactile et au clavier des modèles Blackberry actuels, ou même au Samsung Galaxy Round qui, vous avez deviné, a utilisé un écran et un corps complètement incurvés pour le faire tourner (maintenant disponible uniquement en Corée).

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que le responsable du mobile de l’entreprise insiste sur le fait que le smartphone pliable sera un appareil certifié (ou, selon lui, « …ne disparaîtra pas après six à neuf mois après sa livraison… »). Cependant, vous comprendrez certainement notre scepticisme.

« Peut-être que lorsque nous commencerons à vendre le téléphone pliable, il s’agira d’un marché de niche, mais il va certainement se développer… Je suis certain que nous avons besoin d’un téléphone pliable »

Les images du brevet du Samsung Galaxy X/F ont indiqué des plans pour un affichage caché, activé lorsque le téléphone est plié. Ici, il permettra à l’utilisateur de visualiser les « informations clés » telles que la date et l’heure, les messages, les notifications de l’application, etc. sans avoir à se déployer complètement.

Il y a eu des rumeurs sur un affichage flexible doté d’un « …. mécanisme de verrouillage activé électriquement… ». Il s’agit d’un système à deux volets qui fonctionne physiquement comme un livre et d’un OLED « incassable » de 18,5 cm.

La partie est certainement en marche, les fabricants concurrents se démenant pour produire leurs propres combinés pliables. À ce jour, Lenovo, Huawei et Xiomi ont tous fait allusion à la perspective de relever le défi de Samsung. Huawei a même augmenté la mise en annonçant un lancement en quantité limitée cette année. Si Huawei réussit à le faire avec l’ingénierie interne de leurs séries Mate et P20, alors ce sera vraiment la fin du jeu pour toutes les compétitions Android (et peut-être aussi pour Apple)…

Nous pourrions avoir le premier aperçu d’un prototype plus élaboré avant la fin de la première moitié de cette année, avec une date de livraison avant la fin de cette année.

Koh tient sa promesse, et c’est un grand « si ». Soit dit en passant, le dixième anniversaire des smartphones Samsung Galaxy aura également lieu cette année, rendant l’année une occasion positivement mûre pour les bombes technologiques à larguer.